Impôts

Les solutions d’investissement dans l’ancien en 2022

L’immobilier ancien de plus en plus attractif en 2022.

Plusieurs mesures sont mises en place par le Gouvernement en lien avec la Loi Climat-Résilience. Le principal objectif de cette loi est de lutter contre le dérèglement climatique et renforcer la résilience face à ses effets. Les premières mesures prises sont l’encadrement des loyers pour les appartements énergivores dits « passoires thermiques ». Dès 2025, les logements notés G en terme de DPE seront interdits à la location. Ces changements ont un impact direct sur le marché immobilier. Nous constatons une grande quantité de logements anciens énergivores mis en vente sur le marché depuis l’année dernière, date de mise en place de la loi.

Afin de palier à ces niveaux d’exigences énergétiques, le Gouvernement propose plusieurs solutions pour les propriétaires et les investisseurs.

Le dispositif « Loc’Avantages »

Ce dispositif prend la suite du « Louer Abordable ». Une version simplifiée et plus accessible qui permet aux propriétaires de bénéficier d’une réduction d’impôt calculée en fonction du prix du loyer pratiqué. Les propriétaires sont tout de même soumis à certaines conditions : louer le logement nue pendant 6 ans minimum dans le cadre d’une convention signée avec l’ANAH. Il existe trois niveaux de loyers qui permettent trois niveaux de réduction d’impôt : -15% à -45%. Bien entendu le logement ne doit pas être une passoire thermique (étiquette >F).

Le Pinel Ancien et la loi Denormandie

Ces deux dispositifs permettent de bénéficier de réductions d’impôt sur le même modèle que celui de la loi Pinel classique mais dans l’ancien. L’avantage pour les investisseurs est de pouvoir acheter un logement ancien en centre-ville refait à neuf avec le charme de l’ancien.

Retrouvez les informations sur ces dispositifs sur nos sites KACIUS : Pinel Ancien et la loi Denormandie.

Le Déficit Foncier

Ce dispositif permet de déduire 100% des travaux sur les revenus fonciers. Découvrez les avantages et les conditions sur notre site Déficit Foncier.

La loi Malraux

La réduction d’impôt est également calculée sur le montant des travaux réalisés par le contribuable. Retrouvez les conditions et nos programmes KACIUS sur le site Loi Malraux.

Monuments Historiques

La restauration des bâtiments inscrits à l’ISMH est éligible à la loi Monuments Historiques. Elle permet de déduire 100% du montant des travaux des revenus fonciers et du revenu global. Retrouvez toutes les informations sur notre site Monuments Historiques.

 

Si vous avez un projet d’investissement et/ou de défiscalisation, contactez nos conseillers KACIUS.

KACIUS sort un nouveau programme à Uzès

L’immobilier ancien réhabilité à Uzès.

Ce programme intimiste est situé en région Occitanie, à 20 minutes du Pont du Gard.

La ville

Uzès se trouve dans le triangle formé par les villes de Nîmes, Alès et Avignon. C’est une élégante ville médiévale avec un riche passé. Elle possède de petites ruelles et des places ombragées pleines de charme, à seulement une heure des plus belles plages de France.

Le projet

Le projet prévoit la restauration d’un immeuble en 4 logements et d’un commerce dans le centre-ville d’Uzès. Il permet aux contribuables français d’investir dans l’immobilier en réduisant leurs impôts grâce aux dispositifs Malraux ou Déficit Foncier. Le ratio travaux sur les appartements est de 73%. Cette répartition entre le prix du foncier et des travaux permet aux investisseurs d’optimiser la rentabilité du projet. Les budgets des logements vont de 172 294€ à 382 815€ pour des typologies allant du T1 au T4.

Voir les lots sur notre site KACIUS Invest.

L’immeuble

Le bâtiment est situé au 26 Boulevard Gambetta, un emplacement idéal. On retrouve à proximité immédiate des sites historiques témoins de la riche histoire de la ville d’Uzès ainsi que toutes les commodités (supermarchés, banques, écoles, transports…). De plus, ce quartier du centre-ville est paisible.

Contact

Pour toute demande d’informations supplémentaires, contactez nos conseillers KACIUS :

  • email : contact@kacius.fr
  • téléphone : 01 42 66 50 70

Vous pouvez également prendre rendez-vous ici.

3 dispositifs prolongés en 2022

Les avantages fiscaux et financiers prolongés

Afin de faciliter l’investissement immobilier aux contribuables français, l’Assemblée Nationale prolonge certains dispositifs d’aides fiscales ou financières.

Censi-Bouvard

Ce dispositif initialement prévu jusqu’en décembre 2021 est prolongé jusqu’à fin 2022. Il permet de bénéficier d’une réduction fiscale de 11% du prix du bien. La loi Censi-Bouvard concerne les investissements en location meublée dans des résidences de services (immobilier neuf).

Afin d’obtenir la réduction d’impôt, l’investisseur doit louer le logement pendant 9 ans minimum. Il a aussi la possibilité de récupérer la TVA du montant du bien.

Cette loi complète le dispositif LMNP.

Denormandie

La loi Denormandie qui devait prendre fin en décembre 2021 est également prolongée, les contribuables pourront en profiter jusqu’à fin 2023. Ce dispositif se calque sur la loi Pinel, à la différence qu’il concerne les biens anciens à rénover. Les réductions d’impôts vont de 12 à 21% du prix du bien. Les logements concernés se trouvent dans des quartiers anciens et/ou dégradés.

Les conditions pour bénéficier des avantages fiscaux sont géographiques d’une part (245 communes répondent aux critères de la loi) et concernent la nature des travaux d’autre part. Le montant des travaux doit représenter plus de 25% du montant total de l’investissement.

Le vrai atout de la loi Denormandie est de pouvoir investir en centre-ville dans des villes moyennes en plein développement.

Découvrez le dernier projet KACIUS éligible à ce dispositif : 12 rue des Boucheries à Toulon.

PTZ

Prolongé jusqu’en 2023, le Prêt à Taux Zéro est une aide au financement pour les primo-accédants. Il complète l’emprunt bancaire avec un taux à 0%, remboursable sur 25 ans maximum. Son montant correspond à 20 ou 40% du plafond de l’opération.

À titre d’exemple, une personne qui achète un bien en zone B1 pourra bénéficier d’un PTZ de 54 000 € (= plafond de l’opération 135 000 € x 40%).

 

Pour toutes demandes d’informations sur l’un de ces dispositifs, nous vous invitons à contacter nos experts KACIUS.

Pourquoi le PER a-t-il autant de succès en 2021 ?

Le Plan d’Épargne Retraite individuel est un dispositif d’épargne à long terme crée par la loi PACTE du 22 mai 2019 destiné à la préparation de la retraite comme son nom l’indique. Il vous permet d’épargner et de capitaliser pendant votre vie active pour obtenir, à partir de l’âge de la retraite, un revenu régulier supplémentaire en capital ou en rente. Vos versements sont déductibles de votre revenu imposable dans certaines limites et ne sont pas soumis au plafonnement des niches fiscales.

Le double avantage que présente le PER, à savoir défiscaliser et préparer sa retraite, attire tous les investisseurs notamment les 30-39 ans qui représentent plus de 20% des souscripteurs.

Le fonctionnement du PER

Toute personne physique est éligible à ce dispositif sans aucune limite d’âge, ni aucune condition liée au statut social ou professionnel.

Ce contrat d’épargne peut être alimenté par des versements volontaires, par le transfert des fonds issus d’anciens produits d’épargne retraite (un Perp, un Contrat Madelin), ainsi que par le versement des sommes issues de l’épargne salariale.

Le PER individuel peut prendre la forme d’un contrat d’assurance-vie, ou d’un compte-titres associé à un compte-espèces. (1)

  • S’il est proposé par une société de gestion d’actifs, un PER ne pourra pas proposer de fonds en euros à capital garanti.

Une gestion simplifiée pour l’épargnant

La gestion pilotée à horizon peut être appliquée par l’épargnant. Dans ce cas, les versements sur le PER sont affectés de façon évolutive, afin d’optimiser le rendement de l’épargne et sécuriser peu à peu les sommes investies et les éventuels gains à mesure que le départ en retraite approche. Tout en prenant compte de la tolérance au risque de l’investisseur (prudent/équilibré/dynamique).

La gestion libre reste également possible pour les épargnants souhaitant réaliser les arbitrages eux même.

Des versements déduits des revenus imposables

Les sommes versées sur un PER individuel sont déductibles des revenus imposables sous la forme d’une déduction du revenu brut global. Dans la limite d’un plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal en fonction des revenus professionnels égale à 10% du revenu annuel de votre activité professionnel dans la limite de 8 fois le PASS de la sécurité sociale (soit 32 908€ pour 2021).

Au-delà de ces plafonds, les versements sont obligatoirement non déductibles du revenu imposable, ce qui a des conséquences positives sur la fiscalité à la sortie.

L’avantage à la sortie

Au moment du déblocage de votre PER, vous pouvez récupérer l’épargne que vous avez constituée soit sous forme de capital, soit sous forme de rente, ce qui a grandement simplifié l’épargne retraite. Il est maintenant possible de débloquer le capital en cas d’invalidité, de décès du conjoint, de fin de droits au chômage, …, et pour acheter sa résidence principale.

 

La fiscalité diffère selon que vous avez ou non opté pour la déduction des versements volontaires durant votre vie active et votre choix de sortie du plan :

  • La sortie rente est soumise au barème de l’impôt sur le revenu suivant le régime fiscal des rentes viagères à titre gratuit (bénéficiant d’un abattement de 10% dans la limite de 3 812€), pour la part correspondant aux versements volontaires déduits. En revanche, elle est soumise à l’impôt sur le revenu suivant le régime fiscal des rentes viagères acquises à titre onéreux, pour la part correspondant aux versements volontaires non déduits.

 

  • La sortie en capital est soumise au barème progressif de l’impôt sur le revenu pour les versements déduits. En revanche, la part correspondant à des versements non déduits sont affranchis d’impôts ; quant aux plus-values générées par le contrat, elle est imposée au prélèvement forfaitaire unique de 30%.

A savoir que la déduction fiscale du PER permet de bénéficier d’un avantage fiscal qui n’est pas soumis au plafonnement des niches fiscales.

Si vous avez le projet de souscrire à un PER, nous vous invitons à contacter nos conseillers KACIUS pour être accompagné.

Les dispositifs Denormandie et Censi-Bouvard prolongés

Les dispositifs de réduction d’impôts, Denormandie et Censi-Bouvard, ont été prolongés par les députés de la commission des finances. Cette prolongation permet aux investisseurs de gagner en visibilité et en temps pour investir.

Le dispositif Denormandie ancien

La réduction d’impôt Denormandie devait être accessible jusqu’au 31/12/2022 mais celle-ci a été prolongée au 31/12/2023. Ce dispositif permet aux investisseurs d’acquérir des biens à rénover dans les communes du plan Action Coeur de Ville ou conventionnées « revitalisation du territoire »* et de bénéficier de réductions d’impôt allant de 12 à 21% du prix d’achat. Les avantages fiscaux sont variables en fonction de la durée d’application du dispositif choisie par l’investisseur : 6, 9 ou 12 ans. La rénovation des biens doit améliorer leurs performances énergétiques et doit représenter plus de 25% du coût total de l’opération.

*il y a 222 communes concernées par le dispositif Denormandie. L’Etat a sélectionné ces villes afin de les aider dans leurs projets de rénovation urbains.

Les avantages principaux des investissements immobiliers en Denormandie sont de bénéficier d’une réduction d’impôt semblable à celle du dispositif Pinel mais dans l’ancien et en centre-ville. Ces investissements se trouvent généralement sur des marchés porteurs où la demande locative est élevée ou en forte croissance.

Le dispositif Censi-Bouvard

Il devait prendre fin le 31/12/2021 mais suite à la crise sanitaire, les députés l’ont prolongé d’une année, soit jusqu’au 31/12/2022. La loi Censi-Bouvard permet de réduire 11% du montant investi de ses impôts. Les biens éligibles sont ceux dans les résidences de services de type résidence étudiante, résidence séniors ou EHPAD. La réduction d’impôts va de 1200 € à 3667 €. La récupération de la TVA à 20% de l’investissement est également possible. Il est possible de cumuler plusieurs investissements Censi-Bouvard la même année et de ce fait augmenter ses avantages fiscaux.

La prolongation de ce dispositif est une bonne nouvelle pour les investisseurs qui pourront encore profiter de ses avantages une année de plus. Au delà de la réduction d’impôt de 11% du prix HT du logement, le Censi-Bouvard offre la possibilité d’avoir un abattement de 50% sur les revenus locatifs. De plus, la gestion de l’investissement est simplifiée par la société de gestion de la résidence. Cette dernière va s’occuper des contraintes de gestion locative et administrative. Un bail commercial d’au moins 9 ans est établi, qui garantit les loyers.

Bien que ces prolongations devraient être confirmées, nous attendons la validation finale de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Contacter KACIUS

Nous vous invitons à contacter nos conseillers KACIUS si vous avez un projet d’investissement immobilier.

Comment défiscaliser grâce à l’immobilier en 2021 ?

Découvrez tous les dispositifs de défiscalisation en 2021

Lois de défiscalisation 2021

Quelque soit votre niveau d’imposition, vous avez la possibilité d’utiliser certains dispositifs vous permettant d’investir dans la pierre et de réduire le montant de vos impôts.

1) La loi Pinel

Objectifs : réduire ses impôts, se créer un patrimoine, préparer sa retraite, protéger sa famille

Niveau d’imposition : à partir de 3 000 € d’impôts

Certainement la loi la plus connue en France, elle permet de réduire votre imposition de 2% du prix du bien par an sur une période de 6 à 12 ans. La réduction d’impôt peut aller jusqu’à 63 000 € sur 12 ans. Le principe est d’acquérir un bien immobilier neuf et de le louer pendant la période définie par la loi. Lorsque vous louez le bien en loi Pinel, vous devez respecter un plafond de loyer. Dès que la période que vous avez déterminée (6, 9 ou 12 ans) arrive à son terme, vous êtes libre de faire ce que vous souhaitez de votre bien.

Retrouvez plus d’informations sur le dispositif juste ici : https://la-loi-pinel.fr/

  • La loi Pinel ancien

La loi Pinel ancien est entrée en vigueur en 2014, elle permet de réduire ses impôts en réhabilitant un bien immobilier ancien. Les réductions d’impôts sont identiques à celles de la loi Pinel classique. Pour bénéficier des avantages fiscaux, il y a certaines conditions à respecter sur la nature des travaux effectués, sur l’emplacement du bien et sur la mise en location.

Retrouvez plus d’informations sur le dispositif juste ici : https://kacius-invest.fr/dispositifs/loi-pinel-ancien.php

  • La loi Pinel Outre-Mer

La loi Pinel Outre-Mer fonctionne sur le même principe que la loi Pinel classique à la seule différence que les taux de réduction d’impôt sont supérieurs. Si vous décidez de louer votre bien sur 6 ans, la réduction d’impôt s’élèvera à 23% du prix d’achat du bien, sur 9 ans – 29% et sur 12 ans – 32%.

Retrouvez plus d’informations sur le dispositif juste ici : https://kacius-invest.fr/dispositifs/loi-pinel-outre-mer.php

  • La loi Denormandie

C’est un dispositif qui permet de réduire ses impôts sur le revenu grâce aux travaux de rénovation effectués sur un bien immobilier ancien et qui est situé dans une zone bien définie. Il y a 222 communes éligibles en France. Le montant des travaux doit être supérieurs à 25% du prix de revient du bien. Les avantages fiscaux sont soumis aux mêmes conditions que la loi Pinel avec une réduction d’impôts allant de 12 à 21%.

Retrouvez plus d’informations sur le dispositif juste ici : https://kacius-invest.fr/dispositifs/loi-denormandie.php

 

2) La loi Censi-bouvard – LMNP

Objectifs : avoir des revenus complémentaires non fiscalisés, investissement à long-terme, protéger sa famille, améliorer sa retraite

Niveau d’imposition : TMI 11% à 30% pour Censi Bouvard, tout profil pour le LMNP

La loi Censi Bouvard permet de réduire son imposition tout en ayant des revenus complémentaires. Cette loi est éligible lors d’un achat d’immobilier neuf dans une résidence de services (résidence étudiante, d’affaires, sénior…). La réduction d’impôts s’élève à 11% du prix de revient du bien sur 9 ans (période durant laquelle le bien est loué). Vous avez également la possibilité de récupérer la TVA de 20% avec la loi Censi Bouvard.

Retrouvez plus d’informations sur le dispositif juste ici : https://www.loi-censi-bouvard.info/

  • LMNP

Le statut de Loueur Meublé Non Professionnel vous permet d’acquérir un logement neuf ou ancien dans une résidence de services et de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux. Vous pouvez récupérer la TVA de 20% sur votre investissement et générer des revenus défiscalisés.

Retrouvez plus d’informations sur le dispositif juste ici : https://www.lmnp-loueur-meuble-non-professionnel.fr/

 

3) La loi Malraux

Objectifs : se constituer un patrimoine de biens d’exception, investir en centre-ville, réduire efficacement ses impôts

Niveau d’imposition : à partir de 10 000 € d’impôts

La loi Malraux permet de réduire son imposition par à la réalisation de travaux de restauration de biens d’exception. Ces biens sont situés en hypercentre ancien et/ou dans les secteurs sauvegardés. Il est possible de réduire jusqu’à 120 000 € sur une période de 1 à 4 ans. Comme pour tous les dispositifs de défiscalisation, il faut respecter des conditions de location et d’éligibilité, notamment sur la nature des travaux.

Retrouvez toutes les informations sur : https://www.loi-malraux-immobilier.fr/

 

4) Le déficit Foncier

Objectif : diminuer ses impôts, se constituer un patrimoine

Niveau d’imposition : adapté au profil qui perçoit des revenus fonciers et au propriétaire d’un bien immobilier et plus

Le déficit foncier est un mécanisme qui permet de déduire 100% des travaux de ses revenus fonciers. Vous pouvez imputer jusqu’à 10 700 € sur vos revenus par an. Le bien doit être loué non meublé pendant au minimum 3 ans après l’imputation du dernier déficit foncier.

Découvrez les avantages et les conditions d’application sur : https://www.le-deficit-foncier.com/

 

5) La loi Monuments Historiques

Objectif : se constituer un patrimoine avec des biens d’exception, réduire considérablement ses impôts, préparer sa retraite, transmettre un patrimoine

Niveau d’imposition : TMI 30% et plus

C’est sans aucun doute le dispositif le plus efficace pour diminuer ses impôts puisque 100% des charges de restauration du bien sont déductibles des revenus fonciers et du revenu global sans aucun plafonnement. Le principe du dispositif est de réaliser des travaux de restauration d’un bien classé ou inscrit au titre des Monuments Historiques. Les principales conditions pour bénéficier des avantages fiscaux sont de louer le bien 3 ans non meublé et de le conserver pendant au moins 15 ans.

Plus d’informations sur ce dispositif juste ici : https://www.defiscalisation-monuments-historiques.info/

 

6) Le démembrement de propriété

Objectif : se créer un patrimoine, prix décoté, baisser l’IFI, compléter sa retraite

Niveau d’imposition : propriétaire foncier, profil soumis à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière)

Le démembrement de propriété consiste à acheter un bien en séparant la nue-propriété de l’usufruit d’un bien immobilier pendant une période de 10 à 20 ans. L’avantage de ce dispositif est d’acquérir le bien avec une réduction d’environ 40% du prix d’achat. L’investisseur ne peut pas utiliser son bien durant toute la période de démembrement. L’usufruitier, de son côté, peut utiliser le bien, le louer, percevoir les loyers mais doit aussi prendre à sa charge toutes les charges d’entretien et les taxes et frais afférents. Une fois la période terminée, l’investisseur récupère la pleine propriété de son bien.

Plus d’informations sur : https://kacius-invest.fr/dispositifs/demembrement.php

 

Faîtes appel à notre équipe de conseillers en Gestion de Patrimoine KACIUS afin de connaître les solutions disponibles et les plus adaptées à votre profil pour optimiser votre fiscalité et vous constituer un patrimoine.

 

Investissement dans l’immobilier en Nue-propriété

Comment investir en nue-propriété ?

investissement immobilier

Le principe

Grâce au dispositif de l’investissement en nue-propriété, vous bénéficiez d’une réduction de 30 à 40% sur le prix d’achat du bien. En contrepartie, vous devez laisser l’usage du bien à un tiers pendant une période allant de 10 à 20 ans. Lorsque cette période arrive à son terme, vous devenez entièrement propriétaire du bien.

Les avantages :

  • Une réduction conséquente du prix d’achat
  • Une fiscalité avantageuse
  • Aucune gestion

Le fonctionnement :

L’investissement en nue-propriété consiste à démembrer la propriété, c’est-à-dire à séparer la nue-propriété et l’usufruit du bien immobilier.

L’investisseur ou le nu-propriétaire ne peut pas utiliser son bien pendant la période définie avec l’usufruitier qui lui, peut utiliser le bien, gérer la location, percevoir les loyers mais aussi payer les charges d’entretien. L’usufruitier est souvent un bailleur institutionnel : une grande société, une banque ou une assurance.

Vous n’avez aucune imposition sur votre investissement : pas d’impôts sur la fortune immobilière (IFI) ni de taxes foncières ou impôts fonciers. Si vous achetez à crédit, vous avez même la possibilité de déduire les intérêts d’emprunts de vos revenus fonciers.

Au bout de la période de démembrement de propriété (entre 10 et 20 ans), vous devenez pleinement propriétaire. Vous n’avez pas besoin de faire de démarches, c’est automatique ! Bien entendu, l’usufruitier a l’obligation de remettre votre bien en état au moment de vous le laisser.

Le bien est donc complétement à vous maintenant, vous pouvez en faire ce que vous voulez ! Habiter dedans, le vendre, le louer…

L’accompagnement KACIUS

Notre objectif est de vous conseiller du début à la fin de votre projet. Nos experts analysent votre profil et sélectionnent pour vous les meilleures solutions d’optimisation fiscale et les biens immobiliers associés.  L’équipe KACIUS vous accompagne sur le long terme pour veiller à la bonne réussite de vos projets.

Dans le cadre d’un investissement en nue-propriété, nous vous conseillerons sur l’opportunité d’un tel investissement, sur la bonne enveloppe financière et le bien le plus adapté à vos objectifs et votre profil.

Retrouvez nos derniers programmes sur https://kacius-invest.fr/

programmes en nue-propriété

Le classement des meilleurs outils de défiscalisation

Afin de réduire ses impôts et de générer un rendement, de nombreux dispositifs de défiscalisation existent. Nous avons réalisé un classement des meilleurs outils de défiscalisation à privilégier pour cette fin d’année 2018.

Le classement des dispositifs de defiscalisation 2018

Le déficit foncier est le dispositif de défiscalisation à privilégier cette année : retour sur son mécanisme

Lorsque les charges excèdent les revenus locatifs, on parle alors de déficit foncier. Le déficit s’impute alors sur les revenus fonciers existants et cela réduire de façon significative votre impôt sur le revenu.
Le déficit foncier est un outil de rentabilité puissant, il n’est pas soumis au plafond de niches fiscales.

Les dépenses de travaux déductibles :
– Au titre des revenus 2018 : à hauteur de 100% de leur montant 2018 ;
– Au titre des revenus 2019 : à hauteur de 50% de leur montant 2018 et 50% de leur montant 2019.
La déductibilité des dépenses de l’année 2019 est donc limitée à 50% de leur montant.

Le dispositif Pinel 2018

La loi Pinel vous permet de défiscaliser dans des zones attractives et très rentables. Le dispositif vous offre une réduction d’impôt allant jusqu’à 63 000 €. Vous n’avez pas à engager de frais de rénovation. Ce sont des biens qui attirent généralement les locataires, car ils sont neufs. Les loyers, bien que plafonnés sont calculés pour être rentables.

Les Sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel (Sofica)

Elles permettent aux épargnants d’investir dans le cinéma et donnent droit à une réduction d’impôt sur le revenu. Pour bénéficier de ces réductions fiscales, l’investisseur doit détenir les parts de Sofica pendant au moins 5 ans.

    • La réduction d’impôt peut être de 30 % de la somme investie jusqu’à 18 000 € par foyer fiscal.
    • De 48 % de la somme investie jusqu’à 18 000 € par foyer fiscal, si la société qui s’engage à investir 10 % des fonds dès la première année et consacre 10 % minimum des investissements au développement et l’exportation d’œuvres audiovisuelles françaises à diffusion internationale

 

Le dispositif Malraux 2018

La loi Malraux vous permet de bénéficier de 22 % à 30 % de réduction d’impôt calculé sur le montant des travaux de restauration selon la situation du bien. Avec le dispositif Malraux 2018, vous pouvez bénéficier de l’effet d’aubaine sous le régime des déficits fonciers. En effet, les revenus courants seront annulés durant l’année blanche. Si le montant des travaux de 2018 est supérieur à celui des revenus fonciers dans l’année, ce cas permet de réaliser un déficit foncier majoré à hauteur de 30% et reportable sur la fiscalité foncière durant 10 ans.

La fiscalité de la location meublée et non meublée

Le régime d’imposition des loyers, fruits de votre investissement locatif, dépend du mode de location que vous choisissez. En effet, si votre bien immobilier est loué nu, les loyers perçus sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers (RF). A l’inverse, si vous louez votre bien immobilier meublé, les loyers perçus sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Concernant la location non meublée, on distingue deux régimes d’imposition :

  • Si vos loyers ne dépassent pas 15 000 € par an, votre revenu foncier est imposé selon le régime du micro-foncier après application d’un abattement forfaitaire correspondant à 30% du montant de vos loyers déclarés.
    vous ne bénéficiez alors pas de la déduction des charges et ne pouvez constater de déficit foncier.
  • Si vos loyers dépassent 15 000 € par an ou si vous renoncez au micro-foncier, vous relevez du régime réel et bénéficiez de la déduction des charges réelles.
    En cas de déficits fonciers, ceux-ci s’imputent sur votre revenu global dans la limite de 10 700 € par an.

La solution pour réduire votre impôt est d’investir dans l’immobilier ancien restauré. La « Loi Malraux » par exemple, permet sous certaines conditions de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant atteindre jusqu’à 22 % des travaux de restauration engagés. Contactez un conseiller en gestion de patrimoine KACIUS pour en savoir plus.

Concernant la location meublée à titre non professionnel (LMNP), on distingue également deux régimes d’imposition :

  • Si vos loyers ne dépassent pas 32 900 € par an, votre revenu foncier est imposé selon le régime du micro-BIC après application d’un abattement forfaitaire pour charges de 50%.
  • Si vos loyers dépassent 32 900 € par an ou si vous renoncez au micro-BIC, vous relevez alors du régime réel normal ou simplifié et bénéficiez de la déduction des charges réelles. Ce régime vous permet d’amortir votre investissement et de créer un déficit d’exploitation (imputable sur les loyers de même nature).

Il convient de relever qu’en investissant dans une résidence meublée éligible au régime fiscal « Loi Censi Bouvard » vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt de 11 % du prix d’achat de votre bien immobilier.

Réduire ses impôts grâce à la défiscalisation

De nombreux dispositifs de défiscalisation permettent aux contribuables français de réduire leurs impôts. Chacun répond à des objectifs précis et est adapté à certains profils de contribuables et d’investisseurs.
Il est indispensable de choisir le dispositif de défiscalisation le mieux adapté à ses besoins et objectifs (devenir propriétaire, préparer sa retraite ou encore placer son argent).

Savez-vous quelle solution de défiscalisation correspond à votre profil fiscal ? Nous vous en disons plus ci-dessous.

Réduire ses impôts : Comment choisir son dispositif de défiscalisation ?

Le PERP, l’assurance vie, les fonds de placement et les SCPI font partie des nombreux dispositifs adaptés à ceux qui souhaitent réduire leurs impôts et s’assurer un complément de revenus pour leur retraite. Ceux-ci sont ouverts à tous, quels que soient leurs revenus et leur épargne.

Investir dans l’immobilier locatif est également l’un des moyens les plus rentables pour amoindrir le coût de ses frais fiscaux. Certains dispositifs de défiscalisation s’adressent particulièrement aux contribuables à hauts revenus disposant d’une épargne conséquente : dispositifs Malraux et Monuments Historiques notamment.

Réduire ses impôts : Quelles démarches entreprendre pour défiscaliser ?

Avant de choisir un dispositif de défiscalisation, n’hésitez pas à comparer les produits de placement disponibles sur le marché pour simuler vos économies d’impôts et visualiser le gain potentiel de votre investissement.
Vous pouvez également contacter un conseiller en gestion de patrimoine pour connaître les leviers de défiscalisation possible pour réduire vos impôts de manière significative et même disposer de revenus complémentaires pour la retraite.

  • 1
  • 2